Devenir survivaliste

5 étapes pour vivre de manière autonome

Que ce soit la crise sanitaire ou la crise économique ou encore les catastrophes naturelles, tous ces événements font naître en nous le besoin de survie et nous poussent à avoir des notions indispensables à notre suivie afin d’anticiper intelligemment les éventuelles situations difficiles. Cependant, tout comme vivre nécessite de l’organisation et des moyens appropriés, de la même manière pour survivre, il est nécessaire d’apprendre des techniques de survie.

TECHNIQUES SURVIVALISTES

Se former au survivalisme

L’une des manières les plus simples pour devenir survivaliste est de se former. À travers des livres, des pages et des groupes sur les réseaux sociaux, vous pouvez accéder facilement à toutes les informations afin d’apprendre les techniques de survie nécessaires en autodidacte. En effet, vous découvrez à travers votre formation comment faire les premiers soins en cas d’incident lors de votre aventure ainsi que les matériaux adéquats à garder sur vous pour vivre seul dans la nature. Lorsque vous cherchez à vous former au survivalisme, vous rencontrez des spécialistes qui partagent leurs expériences avec vous en toute simplicité.

 Vous n’avez pas vraiment besoin de payer un moniteur ou un instructeur pour apprendre à vivre avec la nature. À vrai dire, ce mode de vie auquel se livrent les randonneurs est accessible à tout le monde, et il suffit de donner de votre temps pour l’appréhender. Vous avez également la possibilité de vous abonner à des chaînes YouTube à l’image de ViK GN, lire des articles des sites et des blogs dédiés ainsi que des livres comme : l’aventure extrême de Bertrand Vidal. Ces différents supports vous serviront de guide de survivalisme. Ainsi, vous saurez quel comportement et équipement mettre en valeur en cas de situation d’urgence lorsque vous êtes en pleine nature.

EQUIPEMENT ET MATERIEL SURVIVALISTE

S'équiper avec du matériel survivaliste

Ne faites pas l’erreur de partir en milieu hostile les mains vides, cela peut vous coûter la vie. Vous devez impérativement vous équiper de kits multifonctions lorsque vous commencez votre vie d’aventurier dans la nature. Quels équipements de survie faut-il garder pour vivre en milieu naturel ?

Sac à dos ou encore sac d’évacuation

Cet objet est important pour garder et transporter vos équipements de survie. Pour avoir plus d’effets personnels avec vous lors de votre rando, optez pour un sac étanche ou encore waterproof et volumineux capable de contenir un grand nombre de vos kits de survie. Vous pouvez choisir un Bug Out Bag.

Trousse de secours

Cela vous permet d’avoir des équipements nécessaires pour effectuer les premiers soins en cas de situation d’urgence. À vrai dire, vous pouvez vous servir des composants de cet outil pour faire des pansements.

Couteau de survie

Ce kit de survie est polyvalent. Il vous revient de choisir un couteau ultra résistant et solide. De préférence, choisissez-en un doté d’une lame en acier inoxydable. Ainsi, vous pourrez l’aiguiser en toute simplicité et l’utiliser pendant longtemps. Et surtout, pensez à vous servir d’un étui fait de cuir pour garantir la protection de la lame de votre couteau de survie. Gardez une machette si le milieu dans lequel vous allez est une forêt. Vous pouvez vous en servir pour couper des arbustes qui vous bloqueront le passage.

Couverture de survie

La couverture de survie vous aide à lutter contre le grand froid.

Lampe frontale

Très efficace pour l’éclairage la nuit, cet objet aussi constitue un kit de survie indispensable surtout si vous êtes en randonnée dans un milieu hostile. Vous pouvez aussi amener une lampe-torche et une lampe de poche, mais dans ce cas, gardez un lot assez important de piles avec vous.

Allumettes et briquets

Ces équipements de survie sont tout aussi importants que les précédents. Ils ont pour rôle de vous aider à faire du feu. Leurs utilisations s’avèrent nécessaires si vous avez gardé votre réchaud. Ils peuvent aussi vous aider à allumer le feu de paille, une lanterne ou encore le feu de camp. Il vous revient donc de mettre dans votre sac à dos ou encore dans vos équipements des allumettes, des briquets et surtout un briquet-tempête au cas où un vent impétueux serait de trop.

Pierre à feu

Outil à l’ancienne, mais toujours efficace de nos jours, la pierre vous aide à générer du feu à l’état pur.

Fusil

Parce que vous êtes appelé à chasser pour vous nourrir, un fusil ou un mousqueton peut toujours être utile si vous voulez gagner en efficacité.

Gourdes filtrantes

Elles assurent la qualité de l’eau à travers une purification saine. Ce sont en effet des objets indispensables de survie qui vous facilitent votre hydratation. Gardez donc des gourdes conçues avec un bon dispositif de filtration. En effet, le filtre à eau vous permet de purifier l’état de l’eau afin d’avoir une eau potable pour la consommation finale.

Alimentation et eau

S'alimenter et trouver de la nourriture

Les rations de survie sont également indispensables pour pratiquer le survivalisme sans endommager votre organisme. Rappelons-le, notre organisme se nourrit des nutriments contenus dans les aliments que nous consommons. Pour votre bien-être nutritionnel pendant votre stage de survie, gardez des conserves de légumes, de viandes et de poissons, des fruits secs, des chocolats, sans oublier des bouteilles d’eau. Il est important de faire le choix de la nourriture déshydratée.

habitation survivaliste

Avoir un habitat survivaliste

Construire un abri de survie vous sera aussi indispensable pour vous protéger de la vie sauvage en cas de pluie ou quand le soleil deviendra intensif. En effet, il ne vous sera pas facile de trouver un logement entre les plantes sauvages surtout si vous vous rendez dans une forêt. Les moustiques ne vous faciliteront pas également la vie. Construire des tentes qui vont vous abriter peut vous permettre d’avoir une meilleure survie. 

Vous pouvez également aménager votre maison survivaliste en cas de situation d’urgence. 

TECHNIQUE SURVIVALISTE

S'ENTRAINER AU SURVIVALISME

Vous devez renforcer votre système immunitaire de sorte qu’il soit résistant même dans un milieu hostile et cela passe par l’entraînement. En faisant par exemple la musculation et l’escalade, vous donnez la capacité à votre organisme de tenir quand vous passez en mode survivaliste. Vous devez également vous entraîner à trouver votre nourriture dans la nature. Pour cela, il est important de savoir reconnaître les plantes comestibles.

Retour haut de page