Comment vivre en forêt ? Guide de survie

Category:

L’on peut à un moment de sa vie, et alors qu’il s’y attend le moins, être confronté à un accident, une catastrophe. Cette situation est d’autant plus difficile à vivre qu’elle survient en un milieu hostile, comme dans une forêt. Mais à voir l’immensité des richesses dont regorge cette composante de la nature, la survie est bien possible. Il suffit  juste de savoir comment s’y prendre ! Quelles techniques permettent de braver les contraintes d’une forêt ? De quoi a-t-on besoin ? Prenez ici connaissance du guide complet de survie dans une forêt.

La fabrication d’un abri

Survivre en milieu hostile, c’est avant tout satisfaire ses besoins de base, le minimum qui puisse permettre de se maintenir en vie. Il s’agira alors entre autres de s’alimenter, boire, se mettre à l’abri du danger, se protéger des températures extrêmes, dormir…Une fois que vous vous êtes rendu à l’évidence que vous n’avez pas d’option, que de vous débrouiller seul en forêt, l’une des actions les plus urgentes à poser est de construire un habitat. Cela vous permettra de vous protéger des aléas climatiques et d’éventuels prédateurs d’une part. D’autre part, il vous donnera un certain confort pour dormir, vous apportera de la sérénité…

La nature de l’abri à construire dépendra des caractéristiques du milieu dans lequel vous êtes coincé. A titre d’exemple, l’abri à construire pour se protéger dans l’Amazonie n’est pas le même qu’il convient de bâtir dans une forêt Française. En effet, les ressources disponibles ne sont pas similaires et les dangers ne sont pas du même ordre. Certains principes sont cependant à respecter, indépendamment de l’endroit où vous vous trouvé. Il s’agit tout d’abord de préférer les terrains situés en hauteur. Ils sont bien drainés, assez  éloignés des retenues et cours d’eau, et donc idéals pour ne pas être inquiété par une éventuelle crue. Ensuite, pour plus de confort, préférez un terrain plat.

Généralement, il est conseillé de placer l’entrée de votre tente du côté opposé à la direction du vent. Les courants d’air ne seront alors plus pour vous, une contrainte. Quant au toit, il faut veiller à ce qu’il soit incliné. Si vous ne disposez pas de corde pour votre construction, les racines d’arbre comme le pin peuvent être utilisées en lieu et place. Et pour faire office de couchage, vous pouvez constituer une épaisse masse de feuilles et mousses.

Comment allumer un feu ?

Pouvoir allumer un feu constitue un pilier de survie dans une forêt. En plus de vous permettre de cuire parfois les aliments, cela vous permet de vous mettre au chaud quand il fait froid. Vous pouvez de même sécher vos vêtements et ainsi vous mettre à l’aise.

Si vous avez été assez prévenant pour garder un briquet ou une allumette sur vous, vous serez alors récompensé.  Allumer un feu ne vous causera aucun souci. Mais si vous n’en disposez pas, ce n’est pas bien grave. Les ancêtres utilisaient le feu il y a plus de 300 000 années. La technique qu’ils employaient vous sera d’une grande aide. Il vous faut juste chercher du combustible (de la paille, de l’herbe sèche, du coton…), et y mettre du feu grâce aux étincelles générées par la friction d’une pierre sèche et d’un acier. En guise d’acier, vous pouvez utiliser la lame d’un couteau.

Une autre technique consiste à enflammer le combustible prévu en se servant d’une loupe placée sur l’axe soleil-foyer de feu. Une dernière enfin, plus difficile que les précédentes consiste à utiliser une corde, ou un lacet de chaussure, une branche d’arbre assez flexible, un foret et une planche en bois. La corde est enroulée autour du foret et fixée à chacune de ses extrémités à la branche pour constituer une sorte d’archet. Le foret, grâce aux mouvements de va-et-vient imprimés par l’archet, frictionne le plancher qui à un certain moment, finit par produire du feu.

Light My Fire Allume Feu Survie - Pierre A Feu - Fire Steel - Pierre A Feu Magnesium Diamètre 6,3 mm - Kit 3000 Gerbes Allume- Feu - 2 en 1 Silex Allume Feu & Sifflet Urgence - Pierre A Feu Survie
  • UNE PIERRE ALLUME FEU TRES PRATIQUE - Le kit allume feu sous forme de pierre feu permet d'allumer facilement un feu ou une cheminée, par tous les temps et à toute altitude. Idéal pour les feux de camp, les barbecues, les vacances en camping, à emporter avec votre kit de survie catastrophe pour vos stages de survie ou comme accessoire d'urgence en plein air.
  • BIEN PLUS FIABLE QUE DES ALLUMETTES ETANCHES SURVIE - Le silex à base de magnésium est un allume feu infini. Il fonctionne à n'importe quelle altitude, par tous les temps, même lorsqu'il est mouillé. Grâce au sifflet d'urgence intégré dans le grattoir, avec un tel allume feu de survie vous êtes prêt pour toute aventure.
  • UNE PIERRE A FEUX FACILE A UTILISER - Grattez la couleur protectrice de l'allume feu magnesium, frottez le briquet allume feu sur le silex avec une pression ferme. Grâce à la forme de cette pierre de feu et à sa parfaite prise en mains, vous pouvez tirer plus de 3000 gerbes d'étincelles à près de 2 980 degrés de chaleur en quelques secondes. Vive la pierre a magnesium !

S’alimenter

Pour survivre dans une forêt, vous devez pouvoir bien vous alimenter. Cela passe dans un premier temps par votre capacité à reconnaître un aliment comestible. Il existe pour cela une technique, certes assez longue, mais tout de même prudente. Après avoir identifié le fruit ou la plante, appliquez un peu de chair ou de sève sur votre  peau. Si une réaction de type démangeaison, éruption de papules, chaleur, rougeur, œdème… se développe, il est déconseillé de le consommer. Mais si rien ne se passe, refaites la même chose sur vos lèvres. S’il n’y a toujours aucun effet, croquez une toute petite portion une dizaine de minutes durant, sans avaler.

Ce n’est qu’après qu’aucun effet ne se soit produit après toutes ces étapes que vous êtes dans le droit d’affirmer que la plante en présence est comestible. Toutefois, cette méthode n’est pas infaillible. En effet, des plantes vénéneuses peuvent ne révéler leur toxicité que bien de temps après. Pour contourner cette contrainte, la seule manière de procéder est de ne consommer que les fruits ou plantes que vous savez comestibles. Il peut s’agir :

  • Des fruits secs ;
  • Des glands : ils sont abondants et constituent une source importante de glucides, lipides, protéines et minéraux. Pour être agréables à la consommation, il est indiqué de retirer leurs tanins en faisant une encoche sur leurs corps et en les faisant bouillir autant de fois que possible.
  • Des champignons : il est connu de tous qu’il existe une part non négligeable qui est toxique. Dans le doute donc, il vaut mieux vous abstenir !
  • Et bien d’autres fruits.

Savoir poser des pièges

La forêt regorge de tellement de ressources alimentaires que vous pouvez ne pas vous contenter que des végétaux et fruits. A défaut de disposer d’une arme à feu ou d’un arc (ce qui ferait fortement douter que votre présence en ces lieux soit un accident), vous pouvez poser des pièges pour capturer des animaux. Dans les circonstances qui seront les vôtres, vous ne pouvez fabriquer que des systèmes en bois munis d’une encoche, d’un ou plusieurs déclencheurs et de collet. 

La pêche

Si vous êtes à proximité d’un cours d’eau, ne manquez surtout pas de pêcher des poissons. A l’aide d’un  hameçon, d’une canne à pêche que vous pouvez facilement fabriquer et de vers de terre que vous trouverez sous des pierres, attrapez-en autant que vous le voulez. A défaut d’un hameçon, munissez-vous d’un harpon et ramassez ceux qui sont à vue. Mais attention, cette dernière option n’est possible que lorsque l’eau n’est pas trop profonde.

Enfin, vous pouvez pêcher autant de poissons que vous le désirez en fabriquant une sorte de piège. Pour cela, repérez un endroit de la rivière où la largeur est réduite. Trouvez un moyen de la réduire encore plus puis, fabriquez un panier conique à une seule issue que vous mettrez sur l’étroit passage qui reste. Les poissons y entreront donc sans pouvoir en ressortir.

Lixada Kit de Survie d'urgence, Multifunctional Survival KIT de Survie et de Secours en Plein air Multi-Outils extérieur Fournitures de Premiers Soins pour Le Camping Randonnée Pêche
  • 【Kit Trousse de survie d'urgence essentielle】- Il est important d'équiper les outils de survie d'urgence polyvalents et les fournitures de plaies polyvalentes standard. Avec cette trousse de premiers soins complète, que vous soyez dans la famille, l'école, les voyages, les sports de plein air, l'aventure dans la nature, vous pouvez trouver rapidement tout ce dont vous avez besoin en cas d'urgence.
  • 【Spécialement conçu pour l'utilité】 Comprend un couteau multifonction, une couverture d'urgence, un sifflet argenté, une boussole, un porte-clés, un allume-feu, du velours, une scie à fil, une lampe de poche (sans piles AA), une boucle d'objet, un bracelet Paracord, pour convenir à votre besoin d'aventure en plein air. L'équipement de protection nécessaire peut traiter rapidement les blessures accidentelles et réduire et prévenir les infections.
  • 【Avantages du kit de survie d'urgence】 Nous utilisons une boîte à outils étanche de grande capacité, étanche à 10 mètres de profondeur, non seulement étanche à la pluie en extérieur, mais également de longue durée. Le volume de grande capacité permet aux accessoires internes d'être stockés librement, et les méthodes d'emballage et de stockage vous empêchent de vous salir et de vous blesser les mains.

Trouver un point d’eau

Faut-il encore préciser qu’il vous sera impossible de survivre sans eau ? S’il est une matière dont il faut régulièrement pourvoir l’organisme outre l’oxygène, c’est bien ce liquide. Et vu les circonstances, marquées par entre autres, le fait de parcourir plusieurs kilomètres, vos besoins sont encore plus accrus. Il est du coup primordial de trouver des sources d’eau. Dans une forêt, elles ne manquent heureusement généralement pas.

Les lacs

Il faut assez de chances pour tomber sur un lac dans une forêt me diriez vous peut-être ! Mais il n’en faut pas tant que ça. Les étangs et lacs sont en effet assez prépondérants en ces lieux. Il faut cependant penser à bouillir leur eau avant de la consommer afin de la débarrasser des micro-organismes qui la souillent. Et même bouillie, l’indication d’une consommation n’est pas formelle car des matériaux tels que les minéraux peuvent subsister. Mais dans des conditions aussi hostiles, l’on peut se permettre de boire l’eau réchauffée sans aucun autre traitement, pour ne pas mourir de soif.

Les rivières

A l’instar des lacs, les rivières vous permettront de vous réhydrater adéquatement en forêt. Dès que vous en repérez une, il est conseillé de suivre son cours pour avancer. Cela vous permet d’avoir à vos côtés un point d’eau que vous pouvez exploiter à tout moment. Mais comme pour l’eau du lac, il vous faut bouillir l’eau de la rivière avant de la consommer.

La pluie

Même s’il existe de grandes chances de tomber sur des marigots, rivières… il n’est pas du tout exclu que l’environnement immédiat soit aride. Il faut donc parcourir de nombreux kilomètres avant de trouver une source d’eau. Dans de pareilles circonstances, l’eau de pluie peut constituer une alternative intéressante. La seule difficulté est de trouver le moyen de recueillir l’eau. Une astuce est de chercher de larges feuilles d’arbre avec lesquelles vous formerez une sorte d’entonnoir. L’eau de pluie pourra alors s’écouler facilement dans votre bouteille. Faites attention cependant. L’eau de pluie n’est pas directement propre à la consommation. Il faut la bouillir au préalable.

Bien se comporter devant d’éventuels prédateurs

La forêt constitue un milieu où les mauvaises rencontres ne sont pas rares. Il se pourrait donc que vous vous retrouviez face-à-face avec une bête sauvage. Il existe un code de conduite pour ce genre d’occasion.

Tout d’abord il faut éviter de vous enfuir tout de suite ou de faire des gestes brusques. Si vous la voyez au loin, marchez dans la direction opposée, sereinement. Mais si elle est assez proche de vous, ne la regardez  pas dans les yeux. Eloignez-vous lentement en lui parlant calmement et en la rassurant. Si elle se révèle menaçante, intimidez-là alors en vous aidant d’une arme. Ceci dit, il est inconcevable que vous marchiez dans une forêt sans prévoir de quoi vous protéger en cas d’attaque.

Pour éviter ce genre de rencontre, il est déconseillé de stocker votre réserve d’aliments à côté de votre campement. Très souvent, ce sont  vos aliments qui attirent les bêtes et non votre présence. Dans tous les cas, la règle est que votre hôte ne soit pas surpris. Autrement, il se sentira en danger et vous attaquera le premier.

Prévoir des outils de protection

Ceci est une règle de survie indispensable. En plus, ces mêmes outils ou armes vous seront d’une grande aide pour cuisiner, chasser…L’élément le plus important dont il faut disposer est un couteau de survie car vous pouvez fabriquer de nombreuses autres armes grâce à lui. A défaut, vous pouvez vous contenter d’une pierre taillée et assez tranchante. Plus que jamais, vos sens d’imagination et de créativité doivent être mis à contribution pour trouver des solutions optimales.

GVDV Couteau Pliant de Survie avec Brise Vitre - Couteau de Poche en Acier Inoxydable 7Cr17, Couteau de Chasse Pliable avec Lame Revêtue de Titane, Blocage de Sécurité, Boucle de Ceinture
  • DURABLE - La lame est en acier inoxydable 7Cr17 fiable avec une couche d'oxyde noir qui garantit d'excellentes performances de coupe et des propriétés anti-corrosion.
  • OUTIL D'URGENCE - La poignée en aluminium comporte un coupe-fente et un brise-verre qui peuvent être utilisés pour percer la vitre d'une voiture et couper la corde en cas d'urgence.
  • OUVERTURE ET FERMETURE FACILE - La lame aiguisée est éjectée par une pression sur un loquet arrière. Possédant un système de blocage, notre couteau pliable ne se replie pas par accident pendant l’utilisation. Pour déverrouiller la lame, il suffit de déplacer latéralement son cran d'arrêt.
Promo
ORSIFOW 5 en 1 Couteau Multifonction, Couteau Pliant Pince Multifonction de Poche avec Ouvre-Boîte, Tournevis pour Activités Extérieures, Camping,Randonnée(Sécurité intégrée & Pochette de ceinture)
  • 🗻 Outil de Couteau Suisse : couteau / lame de scie, pince, décapsuleur, ouvre-boîte, tournevis et lampe de poche LED. Que ce soit pour le camping, la randonnée, le travail, le couteau de poche multi-outils est votre compagnon idéal pour toutes les activités et situations.
  • 🗻 Haute qualité : cet couteau multifonction est en acier inoxydable et une poignée ergonomique en aluminium promet durabilité et robustesse. C'est la variante à deux mains, aussi bien pour les droitiers que pour les gauchers. Verrou de sécurité intégré à l'intérieur pour éviter la fermeture accidentelle du couteau.
  • 🗻 Compact : plié, le couteau pince mesure seulement 110 mm et pèse 320 g, facile à plier et à fixer à la ceinture avec un fourreau en nylon. Plus jamais de sac à dos surchargé dans la nature. Moins de poids, moins de bagages et plus de place.

Demander de l’aide

Il vous sera particulièrement difficile de demander de l’aide vu la configuration de l’espace dans lequel vous vous trouvez. Il n’y a probablement personne pour écouter vos cris de détresse et les arbres sont assez hauts pour cacher vos signes. Mais si vous trouvez un espace non planté d’arbres, vous pourriez écrire un SOS d’une façon suffisamment grande pour être visible de loin, ou du haut (l’objectif étant d’alerter par exemple un hélicoptère).

Ainsi, du mieux que vous pouvez, demandez de l’aide afin d’être secouru.

Comment connaître le temps qui reste avant le coucher du soleil ?

Il n’est pas évident que vous sachiez avec précision le temps qu’il fait. Mais il vous est possible d’estimer le temps qu’il reste avant le coucher du soleil, histoire d’établir un campement pour ne pas être surpris par le noir. Il vous faudra pour cela employer une technique qui tient compte de la position du soleil par rapport à l’horizon.

 Debout, face au soleil, vous n’avez qu’à mettre votre main sur la verticale, la face palmaire orientée vers vous et le bord cubital, rasant la ligne d’horizon. Superposez ensuite vos mains progressivement l’une au-dessus de l’autre jusqu’à atteindre le soleil. En considérant qu’un doigt équivaut à 15 minutes, déterminez le temps qu’il reste avant le coucher du soleil.

Ainsi, la survie en forêt est bien possible lorsque l’on sait comment s’y prendre. L’anticipation constitue la règle. Il faut non seulement savoir profiter des ressources locales, mais aussi connaitre certaines astuces d’estimation du temps et d’autoprotection.  Surtout, il ne faut pas perdre espoir.

Read More

Articles Similaires